Language

         

 Publicité par Adpathway

TikTok : les autorités américaines portent plainte pour violations potentielles de la vie privée des enfants

3 week_ago 88

         

NE LAISSER PAS LE 5G DETRUIRE VOTRE ADN Protéger toute votre famille avec les appareils Quantiques Orgo-Life®

  Publicité par Adpathway

Le réseau social TikTok compte 170 millions d’utilisateurs aux États-Unis. Dado Ruvic / REUTERS

La Commission fédérale du commerce (FTC) des États-Unis soupçonne le réseau social de ne pas obtenir le consentement des parents avant de procéder à la collecte des données des utilisateurs de moins de 13 ans.

Le réseau social TikTok défraie à nouveau la chronique aux États-Unis. Ce mardi, la Commission fédérale du commerce (FTC) a annoncé qu’elle avait transmis au ministère de la Justice une plainte contre la plateforme et sa société mère ByteDance. L’autorité soupçonne TikTok de violations potentielles de la loi sur la protection de la vie privée des enfants en ligne. Laquelle oblige les réseaux sociaux qui ont conscience de s’adresser à des enfants de moins de 13 ans, d’obtenir le consentement de leurs parents avant de procéder à la collecte de leurs données.

D’après une source de l’agence Reuters, la FTC avait déjà annoncé en mars enquêter sur des pratiques prétendument défectueuses en matière de protection de la vie privée et de sécurité des données. «L'enquête a donné des raisons de croire que les défendeurs nommés enfreignent ou sont sur le point d'enfreindre la loi et qu'une procédure est dans l'intérêt public», a déclaré la FTC dans un communiqué.

En 2019, TikTok avait déjà été condamné à verser une amende de 5,7 millions de dollars à l’autorité pour une affaire similaire. Le régulateur américain lui reprochait d’avoir collecté, sans accord parental, les données de millions de jeunes âgées de moins de 13 ans. À ce jour, il s’agit de la plus haute amende délivrée par la commission dans une affaire concernant la vie privée des enfants. TikTok avait promis de porter le nombre de ses modérateurs de 6000 à 10.000 personnes.

TikTok menacé d’interdiction

Il semble que cette première sanction n’a pas abouti à un véritable contrôle parental de la part de TikTok. Ce qui pourrait expliquer la décision, de la commission, de rendre publique sa plainte. «Bien que la Commission ne rende généralement pas publique le fait qu'elle a renvoyé une plainte, nous avons déterminé que le faire ici est dans l'intérêt public », poursuit la FTC dans le communiqué transmis à Reuters, sans donner plus de détails.

Le réseau social, qui compte 170 millions d’utilisateurs aux États-Unis, est déjà sous le coup d’une enquête du Congrès. Ce dernier cherche à découvrir si les données des Américains, de façon générale, sont consultées illégalement par le gouvernement chinois. TikTok nie cette allégation.

La plateforme est même menacée d’interdiction sur le territoire. Le 24 avril dernier, le président américain Joe Biden a signé une loi obligeant ByteDance à vendre son réseau social aux États-Unis. Sinon, TikTok se verra retiré des magasins d’applications du pays. Plusieurs créateurs de contenus ont déposé plainte en mai contre les États-Unis. Ils accusent la loi adoptée fin avril par Washington d’aller à l’encontre du premier amendement sur la liberté d’expression.

read-entire-article

         

        

NE LAISSER PAS LE 5G DETRUIRE VOTRE ADN  

Protéger toute votre famille avec les appareils Quantiques Orgo-Life®

  Publicité par Adpathway