Language

         

 Publicité par Adpathway

Inflation oblige, les Français ont moins donné en 2021

1 month_ago 23

         

FAIRE UN DON URGENT QuebecNouvelles.com & ParoleJuste.com

  Publicité par Adpathway

Réservé aux abonnés

Les besoins nés de la crise sanitaire n’ont pas diminué, rappellent les acteurs du secteur associatif. STOCK ADOBE

Selon la fondation des Apprentis d’Auteuil, la hausse des prix de l’énergie a pesé sur les dons. Après l’élan de générosité suscité par la crise sanitaire en 2020, les montants versés retrouvent leur niveau de 2019.

L’inflation et la hausse des prix de l’énergie affectent aussi la générosité des Français. Preuve en est, le montant moyen des dons déclarés a baissé en 2021, selon le baromètre de la fondation des Apprentis d’Auteuil. Il est tombé à 274 € par ménage l’an dernier, contre près de 395 € en 2020 (- 30 % sur un an). «Les dons ont retrouvé le niveau qui était le leur en 2019», indique Stéphane Dauge, directeur de la communication de la fondation. Il est vrai qu’en 2020, les ménages s’étaient montrés particulièrement généreux. Dans un contexte de crise sanitaire inédit, les donations aux organismes d’aide aux personnes en difficulté, dites «dons Coluche», avaient bondi de 37 % en 2020 selon Bercy (+ 7 % pour l’ensemble des associations).

Oui mais voilà, la poussée de fièvre des prix et la flambée du coût de l’énergie sont venues stopper cet élan. «Les hausses des prix de fin d’année ont sans doute réduit les possibilités de générosité des Français», juge Stéphane Dauge. Les dons ont ralenti en…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 51% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

read-entire-article

         

 Publicité par Adpathway