Deux ans déjà que le décret autorisant en France le rétrofit a été adopté. Remplacer le moteur essence de sa vieille auto par un moteur tout neuf électrique et des batteries était alors présenté comme la solution d’avenir par de nombreux acteurs. Où en sommes-nous aujourd’hui ? Combien de voitures ont été converties à ce jour ? Les chiffres sont très loin des annonces des principales sociétés du secteur.

Par Nicolas Laperruque - Aujourd'hui à 06:05 - Temps de lecture :

À l’heure où le prix du carburant s’envole et où les délais de livraison de voitures neuves s’allongent dangereusement, le rétrofit pourra apparaître comme une solution miracle. Jugez plutôt : il vous propose de remplacer votre vieux moteur essence ou diesel par un moteur électrique et des batteries, tout en conservant votre voiture.

Depuis le 13 mars 2020, et l’adoption du décret rendant légale cette pratique, de nombreuses sociétés se sont lancées sur ce créneau à grands renforts de communication. Mais où sont les voitures rétrofitées ?

Remplacer un moteur thermique par un moteur électrique, c'est ça le rétrofit. Photo R-FIT

Des milliers de commandes ?

D’après les “rétrofiteurs” comme REV Mobilities, l’ambition est de rétrofier 20 000 véhicules au cours des trois prochaines années. En attendant, l’entreprise déclare un carnet de commandes de plus de 2000 véhicules.

Chez Transition-One, une autre start-up qui transforme des véhicules, on annonce carrément plus de 10 000 demandes provenant de l’Europe entière.

Des chiffres impressionnants qui cachent pourtant une toute autre réalité pour le moment : deux ans après les débuts officiels du rétrofit en France, seules dix voitures ont été réellement transformées dans notre pays !

La 2CV, seul modèle homologué

Ces dix véhicules sont des “Citroën 2CV R'Fit”, un véhicule proposé par le Méhari Club Cassis, seul fabricant à avoir reçu l’indispensable sésame préalable à toute transformation : l’homologation. Une réalité qui pointe la principale difficulté du rétrofit : pour pouvoir transformer une voiture, il faut passer par une longue et fastidieuse homologation du modèle concerné.

Si vous souhaitez transformer votre Peugeot 205 en voiture électrique, il faudra attendre qu’un rétrofiteur réussisse l’homologation d’une 205 dotée d’un moteur électrique délivrant la bonne puissance, respectant un certain poids, etc Une démarche qui pourrait prendre beaucoup de temps.

Ce qui n’empêche pas de nombreux rétrofiteurs d’encaisser des acomptes de clients depuis maintenant plus de deux ans.

Quel avenir ?

Interrogés, les professionnels ne donnent pas de dates officielles d’homologation et encore moins de livraisons. « Sans doute d’ici la fin de l’année ou en 2023 », confie l’un d’entre eux. Une chose est sûre, malgré les annonces, l’année 2022 ne sera pas celle du rétrofit en France.

Dommage, rétrofiter une voiture devrait coûter entre 10 000 et 15 000 € aides déduites, soit la moitié du prix d’une Renault Zoé ou d’une Peugeot e-208 neuve.