Language

         

 Publicité par Adpathway

10 bonnes raisons de faire une escapade «foodie» dans le sud-ouest de la Finlande

2 month_ago 29

         

FAIRE UN DON URGENT QuebecNouvelles.com & ParoleJuste.com

  Publicité par Adpathway

Image d'illustration.

Image d'illustration. © DR

Margot Paris 03/06/2022 à 07:00, Mis à jour le 02/06/2022 à 18:01

A l’heure où la Finlande s’invite à Paris dans trois expositions, cette destination nature a tout pour séduire, en cultivant un certain art de vivre, avec de nouvelles expériences en matière d’accueil et de gastronomie.

S’il est une première raison de se rendre à Turku, c’est principalement parce que cette ville, à la pointe occidentale du pays, est connue pour en être la capitale gastronomique.

VISITER LE MARCHE COUVERT DE TURKU

Pour la proposition culinaire, il faut s’immiscer dans l’antre du marché couvert de Kauppahalli dont la construction remonte à 1896. Dans cette halle, on a l’impression que rien n’a bougé depuis 130 ans. Avec ses 70 étals de poissons, viandes, fromages, fruits et légumes, pâtisseries, produits biologiques et souvenirs. Ce lieu tout en bois mais à la façade de briques rouges est une caverne d’Ali Baba pour les amoureux de rares et bons produits. C’est un incontournable et même une promenade trendy de la ville de Turku. Lors de cette pause gourmande, nous découvrons une charcuterie typique : le sauna ham. Même le jambon va au sauna à 50° pendant 36 heures. Très fumé! On savoure… Au rayon fromages, le Kotijuusto, soit le fromage maison, une préparation à base de lait et d’œufs, tient la vedette. Évidemment, les différents salt fish et smoked fish ont une place particulière dans ce temple de la gastronomie finlandaise, fabriquées selon des recettes traditionnelles qui permettaient une bonne conservation des aliments. Les sardines fumées-frites ou les tartines de poissons aux herbes fraîches sont des incontournables. Il faut avoir cependant l’estomac bien accroché… Nous accompagnerons cela du fameux et délicieux pain de l’archipel, noirâtre, à la saveur aigre-douce, à base de malt auquel on ajoute parfois du sang. N’oublions pas la crème, plus riche que riche, omniprésente... Ce marché est réellement un lieu de vie et il est tout à fait agréable de déjeuner dans l’un des nombreux petits restaurants ou juste accoudés au comptoir des échoppes. Il faut savoir prendre son temps dans ce qui s’apparente à un musée des saveurs du Grand Nord.

La suite après cette publicité

IMG_5437

©

https://kissmyturku.com/kohdekortit/turku-market-hall

La suite après cette publicité

S’ATTABLER CHEZ SMÖR, VERITABLE MAITRE DE LA CUISINE NORDIQUE

C’est une table hipster, comme il en existe de plus en plus en Finlande. Le chef Mikko Pakola puise son inspiration dans la tradition finlandaise et source les produits chez de petits producteurs locaux de l’archipel, dans son propre jardin et dans le meilleur des pays nordiques environnants, comme le cabillaud de Norvège. Ce joli restaurant, installé dans des caves voûtées, à côté de la rivière Aura, fait partie du top des meilleurs restaurants du pays. Son menu qui change toutes les 8 semaines, s’adapte à la saison printanière avec des asperges vertes et blanches aux œufs de saumon et rhubarbe, l’agneau bio D’Aland, des coquilles Saint-Jacques, butternut , truffes de mer. L’assiette fait preuve d’une folle créativité toute en fraîcheur et les végétariens ne sont pas persona non grata, bien au contraire. On a adoré le porc, piment de Jamaïque et champignons, tellement fondant. La cuisine est une ode à la nature environnante qui offre baies, fleurs en tout genre et autres girolles, cèpes et même truffes. Véritablement, le centre de gravité de la gastronomie mondiale semble migrer vers le nord.

(Menu signature en 10 séquences : 82 euros, accords mets-vins)

La suite après cette publicité

La suite après cette publicité

IMG_1225

©

https://kissmyturku.com/kohdekortit/restaurant-smor/ 

MANGER ENTRE LES MURS D’UNE PRISON

C’est l’expérience excentrique que propose le restaurant Kakolanruusu qui s’est installé dans l’ancienne cuisine de la sévère prison de Kakola, en briques rouges et granit austère, datant de 1840 qui domine la ville du haut de sa colline. Elle a fermé ses portes en 2007 pour renaître grâce à un gigantesque programme immobilier comprenant entreprises, commerces, un boutique-hôtel, des restaurants et bientôt un spa de luxe. Ce site est une attraction touristique, attirant pas moins de 30000 touristes par an. On y sert une délicieuse cuisine du monde matinée de tradition finlandaise. On aime la décoration scandinave tendance qui réchauffe le cadre un peu oppressant puisque dénué de fenêtres et pour cause. L’endroit est cependant cosy et très fréquenté.

https://kissmyturku.com/kohdekortit/restaurant-kakolanruusu 

L’hôtel Kakola vous accueille même comme en prison. On se bouscule pour passer une nuit en cellule.

(179 euros)

https://hotelkakola.fi 

DEGUSTER UNE BIERE LOCALE DANS UNE JEUNE BRASSERIE

Décidément, cette ancienne prison est un incubateur pour les nouveaux acteurs de la « gastrosphère » finlandaise.

La bière gagne ses lettres de noblesse dans un pays ou l’on en consomme 3 fois plus qu’en France. La production monte en gamme et se diversifie pour toucher un public plus large et esthète. Cette jeune entreprise Kakola Brewing Company, créée par 3 passionnés, produit même des bières sur mesure, pour des restaurants en collaboration avec des sommeliers afin de les accorder avec les plats, tout comme le vin. Les produits de base sont locaux, les goûts changent selon les saisons, avec des notes de fruits exotiques, d’agrumes, de miel. Le packaging est tendance. On est séduit même si la bière n’est pas notre boisson de prédilection. Qu’à cela ne tienne, le nouveau soda de la marque, à base de jus de pomme et citron nous a totalement conquit par sa fraîcheur.

IMG_1221

©

(Tour testing : 30 euros/pers, min 8 personnes) 

https://kissmyturku.com/kohdekortit/kbc-taproom/

VISITER LA VILLE DE TURKU, L’ANCIENNE CAPITALE DE LA FINLANDE 

Cette ville du XIIIe siècle, la plus ancienne du pays, construite sur 7 collines, a été élue capitale européenne de la culture en 2011. Si vous ne deviez voir que 2 choses à Turku, ce serait la cathédrale de granit rose, tout style, et le château médiéval, tendance forteresse construit en1280. Son musée retrace toute l’histoire tourmentée du pays, riche d’influences scandinaves et russes.

Ce sont les 2 monuments historiques majeurs de Finlande. Incontournables ! Pour s’imprégner du charme de la ville avec ses anciennes belles maisons 19e et ses bâtiments en bois pastelles, bleus ou jaunes, on flâne sur les berges du fleuve Aurajoki et on emprunte les nombreux ponts qui l’enjambent. C’est aussi le quartier des musées.

Où dormir à Turku : https://kissmyturku.com/kohdekortit/solo-sokos-hotel-turun-seurahuone/

SE RENDRE SUR L’ARCHIPEL D’ÅLAND EN FERRY

Prendre un bateau en Finlande est chose extrêmement courante, dans un pays qui compte officiellement 179584 îles. Pour nous rendre dans l’archipel d’Åland, nous avons embarqué sur l’un des fleurons de la compagnie Viking Line, le Viking Glory le dernier né et le plus gros navire. Il est affecté chaque jour, à la liaison Turku, Mariehamn, Stockholm, soit une traversée de 10 heures. Ce mastodonte de 922 cabines dont des suites grand-luxe, offre à ses 2800 passagers, toutes les commodités d’une vraie croisière : casino, boutique duty free, animations en tout genre, salle de fitness, yoga, spa et de multiples restaurants. D’ailleurs, la plupart des touristes locaux ne mettront pas le nez sur le pont pour humer les embruns, bien trop occupés. Pour notre part, nous avons juste le temps de prendre un petit déjeuner et de profiter de l’époustouflant paysage des nombreux îlots déserts qui ponctuent la surface de l’eau, sur cette mer baltique extrêmement dangereuse, avant de débarquer à Mariehamn, la capitale de l’archipel d’Åland. Cette courte traversée donne un merveilleux aperçu de cette mystérieuse destination chlorophyllienne aux 6500 îles.

(75 euros)

https://www.vikingline.com/

VISITER ÅLAND POUR LE CENTENAIRE DE SON AUTONOMIE

A l’heure où quelques débats s’ouvrent sur l’autonomie de certains territoires même en France, l’exemple de l’archipel d’Åland est des plus inspirants. L’harmonie semble régner depuis 100 ans, sur ce territoire explosé en 6500 morceaux dans la mer baltique. Il a obtenu son autonomie, tout en restant rattaché à la Finlande. De nombreuses festivités sont organisées en cette année pour l’occasion, en particulier à Mariehamn, l’unique ville et capitale tranquille de l’archipel, située sur une étroite péninsule. Elle se visite à pied pour ne rien perdre du charme des maisons en bois. Pour les environs, on prend le vélo, pour découvrir la campagne et les plages particulièrement bien aménagées pour les pique-niques, qui jalonnent toutes les côtes. Côté température, ce n’est pas la côte d’Azur mais on envie cette culture du plein air. 

S’il est un endroit à ne pas manquer, c’est le magnifique musée maritime, désigné meilleur musée d’Europe en 2014, avec l’émerveillement de pénétrer jusque dans la cale du Pommern, un somptueux 4 mâts amarré à proximité.

https://sjofartsmuseum.ax/

ALLER AU SAUNA COMME AU DEBUT DU 20e SIECLE

Dans cet archipel, on prend le ferry comme le métro. Sur un confetti, facilement accessible, de nouveaux acteurs du tourisme cultivent une certaine nostalgie. C’est ainsi qu’à

Degerty, un village de pêcheurs à 30 minutes de bateau de la capitale, un jeune couple a ressuscité une maison de famille, pour en faire un boutique-hôtel de charme en mode « petite maison dans la prairie ». Sur le pas de la porte, les jeunes propriétaires nous accueillent en costumes traditionnels : coiffe en dentelle blanche et tablier pour elle et casquette et tablier en cuir pour lui. Ils n’ont pas grandi dans le formol mais sont rompus au marketing des écoles de commerce qu’ils ont fréquenté dans le monde, avant de revenir au pays. Ils ont poussé le concept jusqu’à l’extrême, en gardant tous les codes de l’ancien, à cette maison de famille. Les papiers peints et poêles à bois de l’époque cohabitent harmonieusement avec le confort moderne des salles de bain, sans perdre le moins du monde l’atmosphère d’un temps révolu. Evidemment, on vous propose de faire un sauna. C’est la chose la plus répandue dans ce pays. On en compte 3 millions pour 5 millions d’habitants. Il en existe de toute sorte, même à moteur. Ici, cela revêt un attrait supplémentaire. Dans votre cabane en bois à 80°C, vous apercevez la mer Baltique avec ses 10 petits degrés… chair de poule garantie. Inoubliable !

(chambre double : 200 euros petit-déjeuner inclus, sauna 2 h/j) 

https://carlsro.com/

UNE RANDONNEE HISTORIQUE A LA FORTERESSE DE BOMARSUND

Dans ce pays où la nature est partout, randonner est un sport national. Le site de Bomarsund est un compromis idéal pour allier le plaisir d’une promenade nature avec un intérêt historique. Il s’agit d’un parcours assez sportif d’escalade de rochers, au milieu d’une végétation printanière de lichen, pensées sauvages et de myrtilles, au milieu de la forêt. Ce sentier conduit aux impressionnantes ruines de pierres de granit rouge, d’une vaste forteresse édifiée par les russes en 1832 et détruite en 1854 par une flotte franco-britannique, durant la guerre de Crimée. Le chemin est semé de rochers et de points de vues vertigineux à couper le souffle, entre mer et forêts. Nous sommes troublés de tomber sur ce site fantomatique, si chargé d’histoire, dans ce cadre naturel, d’une beauté indescriptible. Les vestiges de la forteresse et les canons sont le point d’orgue de cette marche, avec la récompense de faire d’incroyables photos. 

ENCORE UNE CHOSE A VOIR : KOBBA KLINTAR, UNE ANCIENNE STATION PILOTE 

S’il est un spot instagrammable, c’est bien celui-ci ! Nous ne pouvons nous y rendre qu’en bateau puisque c’est un minuscule îlot, comme il en existe des centaines de milliers sur la mer Baltique, à seulement quelques minutes de Mariehamn. C’est une ancienne station pilote, avec un haut phare et une construction en bois pyramidale qui servaient pour guider les navires dans le port, tant l’endroit était dangereux. Le sonar de notre bateau fait même apparaître une épave qui gît au fond de l’eau, depuis 1933. C’est assez effrayant. Le lieu à lui seul illustre la vie maritime dans les temps anciens. Désormais, il n’intéresse que les oiseaux qui en ont fait leur sanctuaire et les nombreux touristes comme nous, qui du haut du phare pouvons profiter d’une vue majestueuse sur l’océan. On peut aussi faire une pause café et déguster le traditionnel Ålandspannkaka, un gâteau de semoule traditionnel avec de la crème, bien-sûr. Pas très léger mais tellement typique ! Un bon bol d’embruns dont on ne saurait se passer !

(Bâteau : 25 euros/pers)

IMG_1217

©

Où dormir à Mariehamn :

https://www.parkalandia.com/sv 

Visit Turku

Site web : https://kissmyturku.com 

Visit Åland

Site web : https://visitaland.com/en/

Visit Finland

Site Web : https://new.visitfinland.com/FR/

read-entire-article

         

 Publicité par Adpathway